République Islamique de la Mauritanie

Honneur - Fraternité - Justice

Autorité de Régulation des Marchés Publics

Transparence - Equité - Intégrité
Liberté d'accès à la commande publique, égalité de traitement des candidats et transparence des procédures
18 / 03 / 2019

Projet de Gouvernance du Secteur Public (PGSP):Avis à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un cabinet d’appui pour la certification d'un premier groupe de spécialistes de passation des marchés publics.

République Islamique de Mauritanie

Ministère de l’Economie et des Finances

Projet de Gouvernance du Secteur Public ( PGSP )

Avis à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un cabinet d’appui pour la certification d'un premier groupe de spécialistes de passation des marchés publics

 

La République Islamique de Mauritanie a obtenu un Don de l’Association Internationale de Développement ( IDA) pour le financement du Projet de Gouvernance du Secteur Public (PGSP ) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce Don pour effectuer les paiements au titre de la mission intitulée : « Recrutement d’un cabinet d’appui pour la certification d'un premier groupe de spécialistes de passation des marchés publics ».

1) Contexte général

Le Gouvernement Mauritanien a procédé, récemment, à un remaniement des textes d’application de la loi 2010-044 du 22 juillet 2010 portant code des marchés publics en vue de les harmoniser, les rendre plus conformes au code et faciliter leur exploitation. Le décret 2017-126 du 02 novembre 2017 abrogeant et remplaçant les différents décrets d’application de la loi 2010-044 du 22 juillet 2010 portant code des marchés publics a été adopté dans ce cadre.

Ainsi, les ajustements et compléments introduits par le nouveau décret se rapportent, entre autres, aux modalités de création, d’organisation et de fonctionnement des organes de passation des marchés publics(CPMP). A ce titre, chaque Autorité Contractante (AC) a été dotée d’une Personne Responsable des Marchés Publics (PRMP) qui préside, à la fois, la CPMP à l’occasion de la passation des marchés de l’AC et la Commission Interne des Marchés de l’Autorité Contractante (CIMAC), institution nouvellement créée.

Sur le plan de la professionnalisation des acteurs de la passation des marchés publics, la vision stratégique de l’ARMP, à court terme, consiste à créer un cadre de promotion et d'apprentissage de la fonction « marchés publics ». L’absence d’un corps de spécialiste en passation des marchés publics et d’une filière de formation constitue un handicap majeur pour rendre les cadres de ce métier plus professionnel.

L'objectif de la présente consultation est double :

- conception, développement et mise en place d'un processus automatique de certifica-tion des spécialistes en passation de marchés ;

- mise en pratique du processus pour la certification des premiers groupes de spécialistes en passation des marchés .

Les tâches spécifiques du Consultant sont :

Le consultant sélectionné travaillera en étroite collaboration avec l’équipe de l'ARMP désignée à cet effet, sous la supervision de son Directeur Général. Il prendra connaissance de l'ensemble des activités de renforcement de capacités réalisées par le passé, en parallèle à celles-ci ou le cas échéant, les termes de référence.

Il prendra également connaissance des actions de formation déjà réalisées et celles en cours, ou planifiées afin de capitaliser les expériences et d'éviter les doubles emplois et utilisation inutile de ressources.

Le consultant entreprendra, sans limitation, les activités suivantes :

1. pour la conception et la mise en place du processus :

(a) Prendre en compte la réglementation en vigueur régissant la passation de marchés en Mauritanie ;

(b) Mettre en ligne un logiciel de certification sécurisé avec possibilité d’accès au pu-blic désirant faire la certification ;

(c) Rédiger un manuel de gestion et de maintenance du logiciel ;

(d) Préparer un film documentaire sur le processus de certification ;

(e) Formation et perfectionnement des responsables de l'ARMP sur le processus pour la gestion future, de nature à garantir un réel transfert de savoir-faire.

2. pour la certification des premiers groupes de spécialistes en passation de marchés publics

(f) Mettre en place une application électronique de certification au niveau de l’ARMP ;

(g) Cette application (logiciel) doit contenir un questionnement dans l’ordre de 280 questions tournantes en arabe et en français avec rotation de 70 questions aléatoires couvrant l’ensemble de la procédure de passation et d’exécution des marchés pu-blics : de la planification jusqu’à l’achèvement du processus ;

(h) la supervision de la certification de spécialistes en passation des marchés sera as-surée par l’ARMP;

(i) L’ARMP organisera une session de certification au moins une fois par mois;

(j) Les candidats éligibles peuvent passer l’examen de certification en langue arabe ou en langue française ;

(k) Un nombre de 70 Questions aux Choix Multiples (QCM) pour chaque question, seront dispensées dans 60 minutes (01 heure), le passage d’une question à l’autre étant conditionné par la réponse précédente ;

(l) Pour avoir la certification, le candidat doit obtenir une note minimale de 75 points sur 100 ;

2) Le Coordinateur du Projet de Gouvernance du Secteur Public ( PGSP ) invite les consultants (cabinets ) qui disposent des compétences requises à manifester leur intérêt pour la réalisation des présentes prestations.

Le consultant devra être une firme spécialisée dans la conception et le développement des logiciels, avoir déjà réalisé au moins deux missions similaires et justifier d’une expérience avérée d'au moins 10 ans dans le domaine des marchés publics.

3) Le consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les Directives : Sélection et Emploi des Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale, publiées en janvier 2011 et révisées en juillet 2014 et juillet 2016 .

4) Les consultants intéressés, remplissant les conditions requises, doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter lesdites prestations à travers la transmission d’un tableau détaillé indiquant leurs références pertinentes ; préciser pour chaque mission, son intitulé complet et un résumé de son contenu en deux lignes maximum , son montant en$, l’adresse complète du bénéficiaire (téléphone, fax, courriel ) et la période d’exécution celle-ci.

Seules les missions attestées devront être prises en compte lors de l ‘évaluation .

5) Un consultant ( cabinet ) sera sélectionné en accord avec les procédures décrites dans les directives ci-dessus mentionnées.

6) Les manifestations d’intérêt doivent parvenir sous pli fermé en trois (03) exemplaires ou par courriel, à l’adresse indiquée ci-dessous, au plus tard le mardi 15 janvier à 12 heures , heure locale.

7) L‘adresse à laquelle seront adressés les dossiers de candidature est la suivante :

Monsieur le Président de la Commission des Marchés de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics

306 E - Nord Tevragh – Zeina, BP : 4424 Nouakchott – Mauritanie. Courriels : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et mettre en copie le PGSP : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél : (+ 222) 45 24 06 02

Partenaires

union europenne            

Mot du Président

Vidéo présentatif